April 13th, 2021

Photoset for Powder “Art of DJing” Article

1 of
1 of

Close look to photos for “Art of DJing” article on Resident Advisor which features Powder.

For this series, we wanted to find the balance between Powder as musician and Moko as a person.
We tried to capture her contemporary yet organic feeling of herself and her music, where you can see the beauty inside wonder and little bit of oddness.
In the photo set, we mixed city and nature, equipment and flowers, lying down on a grass or viewing the city from a green building.
This also follows the article where she explains her deep attention to things and music in various locations and devices, adjusting herself to each moment.
The ‘stretching Moko’ was especially a gesture we loved to show, we notice she always stretching : it’s sudden, relaxing and shows how she is always channeling her body to a new space.
Overall, hope we were able to catch her incaptureable, elusive being from many angles.
The antique shirt with beautiful texture and subtle but unusual features added depth to visualize her character even more.
The accompany of 5ive and Harada san comforts the shoot and brought lots of smiles.

Détails sur les photos pour l’article “Art of DJing” sur Resident Advisor.

Pour cette série, on souhaitait trouver le juste milieu entre Powder la musicienne qui tourne dans le monde et Moko, la personne.
On a cherché à capter sa contemporanéité mais aussi le côté organique qu’elle et sa musique dégagent, où l’on peut sentir une forme de beauté dans le curieux et l’étrange.
Dans cet ensemble de photos, on a mélangé la nature et la ville, l’équipement technique et les fleurs, le fait de se coucher sur l’herbe ou regarder la ville depuis un immeuble vert.
Cela faisait aussi écho à l’article où elle explique sa profonde attention aux choses et à la musique dans différents lieux et sur différents supports, s’ajustant toujours à chaque moment.
La “Moko s’étirant” était spécialement un geste que l’on aimait montrer, on a remarqué qu’elle s’étirait très souvent: c’était soudain, relaxant et ça montrait comment elle adaptait son corps à un nouvel espace.
On espère surtout que l’on a été capable de capter son côté insaisissable sous différents angles.
La chemise antique préparée par Andry avec de belles textures et des détails subtils et inattendus ajoute de la profondeur pour définir son caractère.
La compagnie de 5ive et Harada san a apporté une aide précieuse durant le shoot et beaucoup de sourires.

Photography: Cassandre Lafon
Aesthetic Direction: Cassandre Lafon, Andry Adolphe
Clothes: Andry Adolphe
Thanks to : 5ive for all sorts of support and fixing, Harada san and Sakurai san for coordinating.